Articles de "Patricia, Auteur à Au Fil de Leyne"

Comment Au fil de Leyne est né ?

Avr 8, 2019 - Non classé    7 Commentaires

La date historique de 2009 restera à jamais gravée dans nos mémoires. La première dizaine d’années est passée laissant place à la deuxième !

Voilà comment tout a commencé …

Revenons 10 ans en arrière… Des études en école hôtelière et un parcours professionnel et commercial dans la restauration m’ont donné envie de créer mes chambres et table d’hôtes. Une fois l’idée soumise à mon mari Stéphane, qu’il approuva joyeusement, nous sommes partis à la recherche d’une maison avec une dépendance à retaper pour réaliser notre projet. Après plusieurs visites en Drôme et Ardèche, nous avons décidé de poser nos valises à La Coucourde.

La dépendance

Au cœur du village nous attendait une longue maison d’habitation derrière laquelle se tenait une dépendance, presque cachée, isolée des bruits de la route et un cadre inattendu de verdure. Une maison ayant visiblement servi de grange et hangar, constituée de ses quatre murs et un toit. Au sol, la terre battue mélangée aux vieux outils racontait déjà une histoire.

                    Historique Au fil de Leyne

Un mur de renfort de 8 m bâti en pierres contre la roche élève l’ancienne bâtisse et lui fait surplomber la rivière… Voici donc le doux ruissellement du Leyne. C’est calme et reposant. En face, de l’autre côté de la rivière, se dresse le château du même nom, vieux du VIII ème siècle. Il est exactement bien placé pour offrir au gîte une superbe vue et dévoiler ses plus belles façades de pierre. Son cèdre historique et colossal semble tenir ses fondations et apporte une dominance des lieux. En arrière plan apparaît le parc arboré du château.

La réhabilitation

Tout était fait pour rendre ce lieu magique et en faire une étape de visite incontournable.

Les idées fusaient dans tous les sens et nos têtes bouillonnaient d’ambition. Nos mains étaient prêtes à transformer une maison inhabitée en une bâtisse de caractère prête à recevoir ses voyageurs.

Le gîte Au fil de Leyne est né le 4 juillet 2009, après 3 ans de travaux et peut se dresser fièrement devant le château.  Ainsi revêtu des plus belles pièces de bois (poutre, solives, linteaux…) venues tout droit de Sologne, la région de Stéphane, la maison se dote d’un mélange harmonieux avec la pierre. C’est une note chaleureuse et charmante qui invite au confort, au bien-être et à l’assurance d’un séjour paisible.

le gîte Au fil de Leyne
le gîte prêt à accueillir

Les premiers témoignages

Mais voilà l’arrivée de nos premiers hôtes. Laissons-les désormais parler et dire ce qu’ils en pensent…

«Il ne faut pas hésiter à pousser le portillon du jardin»

«découvrir un petit havre de paix» non loin de la sortie d’autoroute du soleil. 

Sur la route des vacances, certains ont même parlé de «petit coin de paradis», une «surprise que l’on ne pouvait imaginer» ; «une très belle étape sur la route du sud», «un point d’étape stratégique de la carte de France».

«Les lieux sont même pensés pour l’agréable du repos»…

 

Cet historique de 10 ans regorge de témoignages poignants et d’avis favorables qui ont été comme des cadeaux tombés du ciel.

Quelles douces attentions que de livrer ses émotions sur les livres d’Or. 

Quel plaisir de les lire… Quel plaisir de me faire savoir que je suis bien à ma place. Merci…  Patricia

Accueil vélo et moto

Nov 24, 2016 - Non classé    Aucun commentaire

Vous pédalez sur l’itinéraire de la viarhôna ou circulez sur la mythique route Nationale 7 ? Au fil de Leyne vous réserve son accueil vélo et moto !

label accueil vélo

Bienvenue aux cyclistes !

Le label « accueil vélo » nous a été attribué en raison de notre proximité d’un itinéraire cyclable. Nous sommes ravis de vous recevoir chez nous et vous proposer les services appropriés à votre parcours.

 

L’itinéraire :

 

La viarhôna est une voie cyclable longeant le rhône du lac Léman à la méditerranée en 25 étapes. En arrivant dans notre secteur, vous êtes sur le 15ème tronçon Le Pouzin – Montélimar

Nous nous situons sur la route alternative à la viarhona qui passe du côté Drôme. La longueur du parcours ne varie que d’1 km avec l’itinéraire ardéchois.

La viarhôna  côté Ardèche : 27 kms, 1 heure et 25 mns. 

La variante coté Drôme : 28 kms, 1 heure et 33 mns. 

Depuis Le Pouzin ou Montélimar, il faut emprunter le parcours de « la Drôme à vélo » n°91. Les petites routes à suivre sont bien signalées, contournent la Nationale 7 et évitent ainsi son fort trafic. L’itinéraire emprunte les routes de la lavande, c’est très agréable !

 Vous trouverez ci-dessous le tracé du parcours 91 menant jusqu’au gîte Au fil de Leyne, passant par Saulce sur Rhône et Les Tourrettes. Arrivés à La Coucourde, il faut se rendre au centre du village, nous sommes juste à côté de la mairie.

Le lendemain, vous reprenez le parcours n°91 sur une petite route en face de chez nous et contournez le village de Savasse à travers ses champs de lavande pour arriver à l’Homme d’Armes, Ancône  puis Rochemaure, Montélimar.

 

Arrivée Au fil de Leyne :

 

Vous pouvez garer vos vélos en toute sécurité dans la cour ou sous la terrasse couverte du gîte en cas de pluie.

Une fois confortablement installés, je vous propose un verre de bienvenue et vous prévois le repas du soir.. vous n’avez plus qu’à mettre les pieds sous la table !

Sur place, vous disposez de cartes détaillées de la région, d’une machine à laver et d’un sèche linge, et d’un lieu de lavage de vélo dans le jardin.

Je peux également préparer des piques-niques sur demande et transférer des bagages.

Le lendemain, c’est un petit déjeuner copieux qui vous attend, avec pain croustillant, viennoiseries, confitures et pain d’épices maison avant de reprendre la route.

Je me tiens disponible à vous fournir tout renseignement ou toute documentation nécessaire si besoin. Utiliser le formulaire de contact ou téléphonez-moi au 0681502285.

 

Bienvenue aux motards !

Nous savons pertinemment que la première condition souhaitée est de pouvoir garer votre moto à l’intérieur de la propriété. Ce qui est compréhensible !

Vous pouvez garer vos motos en toute sécurité dans notre cour intérieure. De la rue Royale, nous ouvrons les 2 battants du grand portail en bois que vous franchissez et entrez ainsi dans une cour intérieure. Une fois les motos garées, le portail se ferme à clef et empêche toute visibilité de la rue sur la cour.

Ensuite, c’est le moment de se détendre ! Vos chambres sont prêtes, et le repas que je vous ai préparé l’est bientôt…

La table d’hôtes en photos

Nov 22, 2014 - table d'hôtes    1 Commentaire

Naissance de la table d’hôtes…

Diplômée d’une école hôtelière lyonnaise, j’ai toujours su que le jour viendrait d’entendre chez moi les bruits de fourchettes dans les assiettes.

J’aime cuisiner depuis mon plus jeune âge et des personnes comme mes grands-mères et ma mère, fins cordons bleus, m’ont rapidement convaincu du métier que je voulais exercer.

Gourmande et aimant voir la gourmandise chez les autres, j’aime me faire plaisir à ravir mes hôtes à travers ma cuisine.

Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’ouvrir mes chambres aux voyageurs et leur proposer la table d’hôtes, un dîner préparé par mes soins et réalisé avec des produits frais de la région.

Pour que tout le monde se régale, j’élabore des menus avec des recettes simples qui plaisent aux petits comme aux grands. Voici quelques photos…    Patricia

Consultez nos articles de balades

Découvrez la région en Ardèche !

 

Avec mes enfants Evan et Davy, nous nous rendons au village de Saint Montan au nord ouest de Bourg Saint Andéol. A notre arrivée, nous parcourons quelques rues du village puis nous engageons sur la balade des gorges de la Sainte Baume en passant par la grotte de l’ermite Montanus. Le soleil est au rendez vous, nous partons pour 8 kms de randonnée, sur d’étroits sentiers caillouteux, au travers d’une végétation dense qui nous accorde un peu de fraîcheur !

Nous montons jusqu’à la grotte de l’ermite Montanus. Dans les années 570, cet homme pieux était venu se réfugier dans cette montagne ardéchoise pour y prier.

Nous poursuivons notre balade en longeant les crêtes de la montagne avant de descendre sur le village de Larnas.

La traversée du village indique la fin des gorges. Nous poursuivons notre boucle sur l’autre versant, repérant ainsi le début de la balade tracé sur la montagne d’en face. L’approche du village de Saint Montan nous fait progressivement découvrir son château. Un petit arrêt s’impose pour admirer en surplomb une superbe vue sur la vallée, magnifiée d’un ciel bleu provençal.

La Randonnée se termine dans le village, où nous découvrons de jolies ruelles et des fresques amusantes.

Les enfants ont bien apprécié cette journée ! Comme moi, ils deviennent passionnés de randonnées et aiment les grands espaces et les beaux panoramas.

Découvrez notre région riche de belles pierres et de beaux paysages et n’hésitez pas à me demander des renseignements ! Je conserve précieusement les fiches de randonnée et mets à disposition des prospectus classés par ordre des secteurs à visiter…    Patricia